Control/Security

Le LUFF se propose chaque année de soutenir la scène artistique nationale au moyen d’un concours de création. 

Concours de création 2010, projet lauréat
Par Ricardo da Silva et Manuel Sigrist

Après l’approche performative de l’édition de 2008 ou l’exploration sonore de 2009, la création 2010 s’articule essentiellement (mais pas exclusivement) autour de l’image, abordée cette année au travers du concept de surveillance, et plus particulièrement de la vidéo-surveillance.

Par le biais de la vidéo-surveillance, l’espace urbain ne devrait plus être le terrain de manœuvres opaques, le réel se mue en flots d’informations policées. L’installation reprend cette logique du contrôle pour mieux la détourner, la corrompre et la pervertir, ne serait-ce que le temps du festival. Créer des zones d’interférences temporaires devient un moyen de mettre à mal l’hyper réalité des régimes de signes sécuritaires, en polluant les signaux (information overload), en introduisant du bruit dans le circuit, et en inventant individuellement et collectivement des jeux de subversion.

RdS et MS sont deux vidéastes et performers autodidactes engagés dans les domaines du cinéma expérimental et des nouveaux médias. Ils comptent à leur actif de nombreuses réalisations, installations vidéo et multimédia, performances visuelles et sonores et participations à des pièces de théâtre. Ils mènent une collaboration fructueuse depuis 2005 au sein du collectif Thomas More Project.

Avec le généreux soutien de: La Ville de Lausanne et l'Etat de Vaud