23
sep
2008

Demandez le programme!

Le LUFF a présenté ce mardi son programme devant les médias. Toute la programmation est désormais en ligne. Enjoy!

Le Lausanne Underground Film & Music Festival a présenté ce mardi au théâtre de l’Arsenic la programmation de sa 7e édition, qui se déroulera du 15 au 19 octobre prochain. Fort du soutien de la Confédération pour la première fois de son histoire, le LUFF poursuit son développement (8500 entrées en 2007) et propose de nombreuses découvertes et raretés.

Le point fort de cette année plongera les festivaliers dans l’univers de la Beat Generation.  Au travers de quelques films rares et emblématiques, le LUFF retracera l’histoire de ce mouvement emmené dans les années 50 par les écrivains William Burroughs, Allen Ginsberg et Jack Kerouac. A voir notamment le film Me and My Brother de Robert Frank (1968) et The Flower Thief de Ron Rice (1960).

Le LUFF proposera également, entre autres, une rétrospective consacrée au cinéaste et poète japonais Shuji Terayama, auteur du controversé Empereur Tomato Ketchup en 1970,  et aura l’honneur d’accueillir l’artiste le plus remarquable de la scène underground new-yorkaise en la personne de Richard Kern. Enfin, citons encore un hommage à Albert Hofmann, chimiste suisse inventeur du tristement célèbre LSD et décédé en début d’année (tout le programme cinéma)

Côté musique, le LUFF poursuivra son exploration des genres avec quatre nuits thématiques qui  feront découvrir au public des artistes aussi divers que variés. A commencer par la venue exceptionnelle des Japonais de Corrupted, dont le «sludge doom metal» fera trembler les murs du Casino de Montbenon. Le Français Jean-Jacques Perrey, grand pionnier de l’électronique, l’Américain minimaliste Charlemagne Palestine et le performeur canadien Karl Lemieux, qui produira un show basé sur la destruction de pellicule, figurent également parmi les têtes d’affiche de cette 7e édition (tout le programme musique)

Parmi les nouveautés de cette année, il est à noter que le Lausanne Underground Film & Music Festival bénéficie d’une capacité augmentée permettant de répondre à la hausse de sa fréquentation et à une programmation élargie. Aux côtés de la Cinémathèque suisse, du théâtre de l’Arsenic et du Zinéma viennent donc s’associer la toute nouvelle salle de rock lausannoise Le Romandie et le cinéma Oblò. Le budget du festival se monte à 400'000 francs. Grâce au soutien nouveau de l’Office fédéral de la culture, le LUFF a créé pour la première fois un poste rémunéré à un taux d’activité de 40%, et compte poursuivre sa professionnalisation dans les années à venir.

Télécharger le dossier de presse en PDF

Le communiqué de presse du 23 septembre

Programme Cinéma

Programme Musique

Evénements spéciaux

Informations pratiques